2 jours à Edimbourg – Jour 1

Salut toi, la belle Edimbourg. Attention, à prononcer « Edimmbra » par ici.

Tu fais la tête à ta copine Glasgow et le moins que l’on puisse dire, que c’est que vous êtes bien différentes. Je ne sais pas s’il est légitime de comparer la rivalité des deux villes à Paris/Marseille – mais j’ai vraiment l’impression qu’il y a deux équipes bien distinctes.

En novembre, j’y ai passé un petit week-end. C’était une première pour moi dans la capitale écossaise. Parce que j’aime bien lire ce genre d’article, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous proposer des pistes de visite pour découvrir la ville. Une visite à envisager à pieds. Une exploration somme toute classique mais incontournable et qui permet de s’imprégner de l’ambiance de la ville.

Edimbourg en résumé ?

Je reste charmée et absolument convaincue par cette ville. Il se dégage une atmosphère particulière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Un air mystique niché dans une petite bulle de verdure. Quel pied pour une capitale ! Pas étonnant qu’elle ait inspirée J-K Rowling pour l’écriture d’Harry Potter !

Bon, vous remarquerez que les photos ont des ciels un peu différents car ce sont un mélange de mes différentes visites de la ville depuis novembre ! 😉

Prendre de la hauteur sur Calton Hill

Calton Hill, Edimbourg

Coucou la vue de carte postale ! Sans aucun doute un moment très fort de ma découverte de la ville. Au matin, au réveil, quelle belle façon de commencer la visite. Cette petite colline d’une centaine de mètres d’altitude vaut le détour. Ici, on croise beaucoup de touristes, mais aussi des résidents pour qui cette balade doit être un rituel ma foi bien sympathique. Petit coup d’oeil à l’Ouest, c’est Royal Mile, l’artère principale de la ville qui file droit jusqu’au château. On tourne la tête, l’imposant Arthur’s Seat, l’ancien volcan éteint qui surveille la cité. Puis tout au loin, au Nord, on aperçoit l’estuaire du fleuve Forth.

Calton Hill Edimbourg 2

Ces colonnes (le National Monument of Scotland), posées là, sont une réplique du Parthénon d’Athènes. Elles auraient été construites ici pour rendre hommage aux soldats écossais pendant les guerres napoléonienne. Malheureusement, l’ouvrage n’a jamais été terminé.

Visiter hmm… les cimetières !

Cimetière Edimbourg

Bon, visiter des cimetières, ce n’est pas vraiment une chose que j’adore faire. Mais en Écosse, c’est complètement différent. Encore une fois, c’est une question d’atmosphère. Et puis, comment ne pas être charmé par le contraste pierre grise/nature ? Sur la photo au dessus, c’est le cimetière Canongate Kirk.

Ne manquez pas non plus le cimetière Greyfriars Kirkyard, construit en 1560, dont la rumeur raconte qu’il est l’un des endroits plus hantés d’Écosse – voire même du monde ! Pour la petite histoire, un peu plus loin dans la rue Candlemarker Row, vous pourrez posez devant la statue de Bobby, un petit chien au bout du nez tout usé. Selon la tradition apportée par les touristes, toucher son nez porterait bonheur. Bobby aurait été le chien de John Grey, un policier du quartier Greyfriars qui fut enterré dans ce cimetière. Bobby aurait veillé la tombe de son maître près de 14 ans après sa mort.

Se promener dans Old Town

Victoria street Edimbourg

Dans la vieille ville, le quartier Grassmarket est incontournable et tellement mignon décoré de petits fanions. Ici sur la photo, l’artère vibrante, touristique et colorée – Victoria Street, sûrement l’une des rues la plus photographiée d’Edimbourg !

rue-edimbourg

Je vous conseille d’essayer de vous perdre un peu entre les ruelles et les passages qui cachent des petits havres de paix ! Notez que, moi qui adore les rues pavées, ici je suis servie.

Incontournable : Royal Mile

Royal Mile à Edimbourg

Royal Mile, c’est la rue principale de Old Town, la partie la plus ancienne de la ville qui date du Moyen-âge. Longue de plus d’1 km, elle relie d’un côté le château, aux Parlement et Palais royal Holyroodhouse, de l’autre.

Petit bijou d’architecture, elle regorge de nombreux restaurants et magasins de souvenirs. Vous y croiserez aussi probablement un joueur de cornemuse ou une réplique de William Wallace, pour le côté folklore.

Des choses à voir en vrac : la Cathédrale St Gilles, la statue d’Adam Smith, The Royal Mile Market (un marché couvert dans…une Église!), Ye Olde Christmas Shoppe (une boutique qui vend exclusivement des décorations de noël)…

Le château

Château d'Edimbourg

Comptez £16,50 l’entrée du château. Bon moi, je ne l’ai pas encore visité. Mais rien que pour la vue sur Old town avec derrière Arthur’s seat, ça vaut le coup d’approcher la citadelle. Attention à ne pas arriver trop tard, les musées ferment plus tôt en Écosse.

Se distraire au Musée national d’Écosse

National Museum of Scotland

L’entrée du National Museum of Scotland est gratuite et ça on aime bien ! Un musée magnifique avec plusieurs étages qu’on prend plaisir à explorer. Ludique, avec des choses à toucher et à tester. Ben oui, comme les enfants je préfère ces musées qui te font passer un bon moment parce que tu apprends en t’amusant.

Et après?

Voilà, ce premier jour à Edimbourg est terminé ! Pour la suite, le jour 2 et des bonnes adresses à venir. 😉

Alors, cet aperçu vous a-t-il convaincu? Auriez-vous d’autres lieux à recommander pour une première visite?

1
7 réponses sur “ 2 jours à Edimbourg – Jour 1 ”
    1. Super, j’espère que tu vas apprécier ! En tous cas aujourd’hui à Glasgow la météo était parfaite, croisons les doigts pour que cela continue.

  1. Alors finalement, tu préfères quoi entre Glasgow et Edimbourg ?
    As-tu des bons plans pour se loger à Édimbourg ? J’ai commencé à regarder et je suis super étonnée par les prix !!
    En tout cas, contente de suivre tes aventures en Écosse !
    À bientôt !

    1. Hello Marine ! Trop contente de voir que tu me suis 🙂
      C’est vrai que l’été les prix doivent pas mal grimper surtout qu’en août il y a le festival d’Edimbourg (https://www.eif.co.uk/french#.WNk-NWXhiRs)–> festival qui au passage doit être super.
      Quand j’y suis allée j’étais à l’auberge Hoppo Backpackers, c’était l’une des moins chères. Ils ont des chambres privées aussi. C’est pas le grand luxe mais ça fait le job et c’était surtout très bien situé.
      Concernant ta question, si je préfère Glasgow ou Edimbourg… Ah le dilemme ! Disons que ce sont deux villes aux ambiances totalement différentes. Edimbourg c’est la belle ville carte postale et Glasgow c’est plutôt la fête, les concerts, le shopping. Honnêtement je pense que si je devais en recommander une pour une première visite ce serait Edimbourg, oui ! 😉

  2. Au final, on sera à Édimbourg début septembre… On va loupé le festival. Mais les prix sont tout de même élevés ! Je pense qu’on visitera quand même Glasgow car on atterrit là-bas 🙂 Si tu es dispo, ça sera l’occasion d’aller boire un verre ensemble !

    1. Arf, oui, globalement Edimbourg est assez chère. Tu as commencé à organiser l’itinéraire du road-trip? 🙂 Je ne sais pas si je serais encore là début septembre mais sinon ce serait avec plaisir, ah oui !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.