Découverte du jardin botanique de Glasgow

Le jardin botanique que je vais chérir

Il y a vraiment un truc qui m’a tapé dans l’oeil dans cette ville… Un havre de paix et de verdure en plein coeur du ronron urbain. Je parle bien sûr des jardins botaniques. Près de 20 hectares pour flâner parmi les plantes.

Détail de plantes
Détail de jolies petites plantes

Il y en a pour tous les goûts. Une belle collection d’orchidées, des cactus, des plantes carnivores ou des fougères par milliers. Les collections de plantes se trouvent dans les grandes serres dont l’une est nommée Kibble Palace, construite en 1872. Une immense et très belle serre de style victorien. L’endroit est particulièrement accueillant, d’autant plus qu’il y fait très doux à l’intérieur !

Les plantes carnivores
Les plantes carnivores du jardin botanique
serres-interieures
Une autre serre

Continuer la visite sous les couleurs d’automne

La visite de toutes les serres peut bien durer une heure si l’on prend le temps de s’approcher de toutes les plantes. À l’extérieur des serres, la balade continue dans le parc. En poussant un peu le pas, on peut longer la rivière Kelvin pour rejoindre le Kelvingrove Park, le parc qui se situe aux pieds de l’Université de Glasgow.

Le parc du jardin botanique
Le parc du jardin botanique

Il n’est pas rare de croiser dans le jardin botanique quelques écureuils gris… Ces petites bêtes doivent avoir l’habitude de la compagnie humaine. Regardez celui-ci qui pose pour moi !

Un copain écureuil dans le parc
Un copain écureuil dans le parc
1
1 réponse sur “ Découverte du jardin botanique de Glasgow ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.