Mes premiers jours à Glasgow

glasgow-lighthouse
La vue de Glasgow depuis la Lightouse

Je suis arrivée le 1er Octobre à Glasgow. Avec l’anorak et la conversation toute préparée sur la météo dans mon sac à dos. Il paraît que parler météo fait fureur ici.

Glasgow? Glasgow? C’est où ça déjà?

J’avais rarement entendu parler de cette ville avant. Je connaissais la réputation de l’admirable Edimbourg, la capitale Écossaise. Mais Glasgow, non. Pourtant, elle est la plus grande ville d’Écosse.
Dans les bouquins touristiques, on me dit que c’est une ville qui bouge, pleine de caractère et vraiment festive. Quoi qu’il en soit, j’ai vite ravalé mon vocabulaire sur le mauvais temps, la ville m’a offerte ses plus beaux ciels bleus.

glasgow-merchant-city
Des preuves tangibles d’une météo clémente

Je n’ai pour l’instant pas pu capturer une image qui rende honneur à cette impression de petitesse que j’ai dans cette ville. Il y a en effet beaucoup de gratte-ciel assez hauts et imposants.

En matière d’architecture, le nom de Charles Rennie Mackintosh est associé à la ville. On ne va pas se mentir, mon ignorance de l’architecture et moi ne connaissions pas ce grand bonhomme à moustaches. Il a imposé à la fin du 20ème siècle le Glasgow Style : un style Art nouveau version écossaise et inspiré par le modernisme et le graphisme asiatique.

Les escaliers de la Lighthouse
Les escaliers de la Lighthouse, édifice construit par Rennie Mackintosh

Et puis… Il y a un fleuve qui traverse la ville nommé Le Clyde ! Pendant l’Empire britannique, Le Clyde était l’un des lieux les plus importants pour la construction navale et les échanges commerciaux. Pour moi, le fleuve est un signe fort qui me fait souvent apprécier les villes. Ici, on peut s’y balader et croiser quelques graffitis. Car oui, la ville regorge de fresques murales.

bords-du-clyde
Les bords du Clyde

Promesses de belles balades côté Ouest

Je me suis émerveillée devant la grandeur de l’Université de Glasgow. Un petit bijou de style gothique écossais qui fait parfois penser à Poudlard.

universite-glasgow
La cour intérieure de l’Université de Glasgow

Je me suis perdue ici et là dans quelques rues du quartier « West End », le quartier étudiant, donc. Il est réputé pour ses rues animées et sa vie nocturne. J’ai d’ores et déjà décrété que j’adore ce quartier. On trouve dans le coin de nombreux charity shops, des magasins de seconde main où l’on peut acheter un peu de tout à prix dérisoire. Il y a aussi de nombreux cafés que j’ai hâte de découvrir.

Ashton Lane, Glasgow
Ashton Lane dans le quartier West End de Glasgow

Allez hop, à plus tard pour une nouvelle fournée de souvenirs dans ces rues dont j’ignore encore tout.

0
2 réponses sur “ Mes premiers jours à Glasgow ”
Laisser un commentaire